Un petit point sur la suite des cours avec My Guitare

Voilà mon premier Webinaire à l’horizon.

Edouard passe de l’image plate au GIF animé. Il est tip top comme on dit chez nous. Pas un cheveu qui dépasse, le sourire gentil. Un peu brouillon dans son programme de présentation mais je pense qu’il « timide » sérieux le garçon !
Quel son pourri ! Ca résonne, il y a de l’écho….

C’est à ce moment là que : Enfin je comprends la disposition des modules, les packs et des extensions. Entre DVC, le secret des guitaristes, le rythme dans la peau, solo dans la peau, blues dans la peau, je ne voyais plus qu’une possibilité,  me tatouer le tableau de bord dans la peau pour tout retenir.

Et moi qui pose la question mal posée que personne ne comprend qui n’aura jamais de réponse et qui ne restera pas dans l’avancement de la méthode !

Les Webinaires se succèdent, tous plus enrichissant les uns que les autres avec un Cyrille généreux en explications, l’œil fatigué et la voix qui s’éteint mais les oreilles ouvertes. Ca sent l’envie de donner, de transmettre, c’est ça la classe pour un prof, je vous l’accorde …Jeux de mots qui sonnent juste.

Le rythme dans la peau c’est au poil.

Alors que je n’avais pas encore fini les leçons « débuter la guitare », je décide de m’abonner pour la suite : Le rythme dans la peau débutant 1.

Bien mal m’en a pris car je reçus ma première leçon dans la semaine. Pourquoi ai-je été aussi pressée, les places ne sont pas limitées à ce que je sache ? Je stresse sérieusement car le barré passe mal, le médiator me crispe…moi qui voudrais faire tout bien avant de poursuivre mon apprentissage. Bon, jusqu’à présent, l’idée de jeter la guitare par la fenêtre ne m’a pas encore  traversé l’esprit. Je dirais même qu’elle et moi, nous avons rendez-vous plusieurs fois par jour  sans aucune contrainte.

Toujours pas copine avec le médiator. Il fait un bruit d’enfer sur les cordes, il m’échappe des doigts, il se cache…parfois je le pose n’ importe où et je ne le trouve plus, j’essaye de l’oublier mais j’entends une petite voix me dire : (je soupçonne Cyrille de me hanter) croyez-moi, jouez avec le médiator !

Entre l’étonnement de pouvoir tout de même suivre les cours, pour arriver à quelques résultats, je continue à m’investir sans demi-mesure.

Je m’interdis dans un premier temps de regarder cette première leçon.

Mais bien-entendu ça me démange, je clique : Hallelujah, j’hallucine. J’ai toujours les poils qui se dressent chaque fois que j’écoute cette chanson. Je précise que je ne suis pas couverte de poils, c’est juste une expression.

Motivée à fond, Je jongle entre les leçons débutant et le rythme dans la peau. 

Je te promets que je vais le travailler ce barré…et même si j’ai fait une petite pause, je ne l’oublie pas bien consciente qu’il allait me revenir un jour ou l’autre. Quand quelque chose est barré, cela veut dire fermé, interdit, rayé ! Mais c’est de votre esprit que vous devez rayer l’idée de l’effacer ! C’est lui le chef, le patron. Ne cherchez pas un moyen de l’éviter, il s’invitera à votre tab très souvent.

L’essentiel pour continuer, apprendre dans le plaisir il a dit !

Parfois comme ça des jours on n’arrive plus à rien alors on regarde ce que font les autres. Pas de  comparaisons possibles. Leurs gestes paraissent fluides avec de l’assurance. J’aime les entendre. Mais je n’aime pas me voir. Ont-ils connus comme moi des difficultés ?

Les vidéos c’est quand même mieux pour progresser et corriger ses défauts.  Moi j’ai juste besoin de regarder la tête de mon mari. « Ce n’est pas le bon accord. » Mais comment fait-il ?  Il a l’oreille absolue ou quoi ? Moi je me contenterais d’une oreille musicale. « Arrête de faire du bruitage avec ta bouche ! » et je déchante. J’ai du mal de me décontracter. Pour tous les apprentissages, je suis toujours passée par là. Je sais que tout va se mettre en place. Je suis confiante.

Il y a des surprises. Pas toujours des bonnes.

Je ne reconnais pas les chansons quand moi je joue…

La fille du coupeur de joint me donne du fil à retordre. Me voilà essorée, la vitesse est réglée sur puissance XXL

J’ai du mal avec les bas bas haut bas haut..Pardon les 1, 2 et 3 et 4 ou les down up.

Love is all, le lion est mort ce soir, Love Me Do m’embarque sur la chaloupe du Schuffle.  Pas vraiment une ballade romantique. Il va falloir assimiler cette nouvelle oscillation de la main pour faire avancer le navire, petit moussaillon !

Chaque complication nous transporte vers le mieux

Cependant je n’ai plus trop d’hésitation à passer les accords en rythme.  Les rondes, les blanches, les noires et les croches n’ont plus de secrets pour moi.

Et surtout je ne peux plus me passer du médiator. Ma guitare, je la fais parfois encore crier. Mais je sens bien que je commence  à l’apaiser. Mon oreille n’est plus agacée.

Le prof en vacance, la souris danse.

La guitariste en herbe va faire aussi une petite pose de quelques jours, relever la tête de la guitare puis reprendre son souffle. Revoir toutes les leçons, ce ne sera pas un luxe.

Les jours passent, je gratte…dans mon jardin pour faire chanter les couleurs et les saveurs. Je culpabilise aussi. Je vais tout oublier, je ne vais plus me rappeler. Nenni ma foi, je me libère enfin en ne m’imposant plus de travailler si souvent, si longtemps. Je lâche prise. J’entends enfin la mélodie des chansons. Je commence  à jouer plus vite, de plus en plus vite. J’arrive à suivre Cyrille (pas en filature)  juste sur les Jam Along.  Je peux reprendre le morceau en route. Un palier de franchi. Je suis abonnée à DCV et le pack chansons.

Nouvelle appellation de DVC

Doigts Verrouillés Crucifiés.  J’étais loin de me douter que j’avais des parties en moi qui n’avaient rien foutu du trajet de vie. Combien me faudra-t-il de temps pour arriver à discipliner le petit doigt et faire obéir l’annuaire indépendamment des autres doigts de la main ? Dextérité Vitesse et Coordination rime avec Défit Volonté et Crampes !

Le temps de la moisson.  Le pack chansons me donne des ailes.

On ira tous au paradis avec notre Guitare j’espère ! Avec toutes des chansons qui me récompensent de tous les efforts fournis. L’aura mérité son apprentissage la petite Sol ! Learning to fly, en apesanteur, je suis dans un autre monde. On ira tous au paradis si je te donne avec ma guitare le meilleur de moi-même. This is the way of life. Même si je devais losing my Religion !

Epilogue de mes cours de guitare :

Je sens qu’il se passe quelque chose d’indéfinissable, quelque chose qui me rend heureuse. On est toujours beau quand on fait ce que l’on aime. Pour l’instant, je me promène sur le chemin des débutants. J’apprécie chaque moment, chaque nouveauté. Un jour les notes prendront des couleurs et des saveurs dans mon jardin secret, c’est certain.

Et si j’avais cliqué à côté de My guitare ? Que ce serait-il passé ? Aurais-je eu une représentation de chansons aussi variées, autant de disponibilités, autant d’évolution ? J’ai vu des sites qui proposaient des stages  de débutants sur 3 jours. Est-ce possible d’accumuler autant d’informations sur un laps de temps ? Le degré d’assimilation est différent selon chaque personne. J’ai vu des profs  qui alignaient leur curriculum vitae sans parler de pédagogie. Faire le clown est une chose, construire un programme adapté à tous les publics en est un autre.  J’ai vu les conseils avisés souvent répétés de MY Guitare qui avertissent parfois des abus. Cela paraît un peu exagérer de répéter mainte fois. Faut-il perdre son temps à essayer de convaincre celui qui ne veut pas entendre !

Je vois souvent sur les sites pour apprendre la guitare des témoignages plus lumineux les uns que les autres afin d’argumenter que c’est ici le bon choix : c’est la méthode qu’il vous faut, j’ai progressé très vite, je suis content. Peut-être… mais qui a envie de placer un témoignage de mauvaise publicité pour faire fuir le futur abonné ! Je n’ai pas été sollicité pour ce témoignage. J’ai l’habitude de transcrire mes expériences, de les illustrer et de les partager.

image00

Cet article Un petit point sur la suite des cours avec  My Guitare est apparu en premier sur Cours de Guitare débutant.

Cette jeune guitariste virtuose reprend Steve Vai

Tina S, aujourd’hui âgée de 17 ans, reprend les plus grands solos de rock sur sa chaîne youtube depuis son plus jeune âge. Cette jeune parisienne a d’abord reçu des cours de guitare classique car elle voulait imiter son grand frère.

Dans sa vidéo, elle reprend For The Love Of God de Steve Vai, avec une facilité impressionnante. La technique de la demoiselle est irréprochable. Steve Vai l’a même remarquée puisqu’il a re-tweeté une des vidéos de la jeune artiste. Un grand honneur et un gage de succès !

Regardez par vous-même le jeu stupéfiant de cette jeune guitariste !

Cet article Cette jeune guitariste virtuose reprend Steve Vai est apparu en premier sur Cours de Guitare débutant.

Cette jeune guitariste virtuose reprend Steve Vai

Tina S, aujourd’hui âgée de 17 ans, reprend les plus grands solos de rock sur sa chaîne youtube depuis son plus jeune âge. Cette jeune parisienne a d’abord reçu des cours de guitare classique car elle voulait imiter son grand frère.

Dans sa vidéo, elle reprend For The Love Of God de Steve Vai, avec une facilité impressionnante. La technique de la demoiselle est irréprochable. Steve Vai l’a même remarquée puisqu’il a re-tweeté une des vidéos de la jeune artiste. Un grand honneur et un gage de succès !

Regardez par vous-même le jeu stupéfiant de cette jeune guitariste !

Cet article Cette jeune guitariste virtuose reprend Steve Vai est apparu en premier sur La Guitare Pour Tous.