Les secrets pour développer son propre style, comme Joe Satriani

 

joe-satriani-guitare

Joe Satriani « The professor ». C’est sa grande carrière d’enseignant qui lui a valu cet intrigant surnom. Un professeur extraordinaire aux élèves extraordinaires : Steve Vai, Kirk Hammett, John Petrucci, Alex Skolnick… Tous ont suivi les enseignements de ce magicien de la guitare.

Mais Joe Satriani est avant tout un grand musicien. Dès son premier album « Joe Satriani EP » sorti en ’84, il prend le parti de créer quelque chose qui soit le plus bizarre possible. Son objectif : utiliser sa guitare comme personne ne l’avait fait auparavant.

Ses albums sont le fruit d’une construction dont il est le seul architecte. Il compose tout de la section rythmique au chant, dont la seule voix est sa guitare. Son style est unique, ses riffs emblématiques, ses soli magiques.

Qu’est-ce qui se cache derrière des succès comme « Surfing with the Alien » ou « Satch Boogie » ? Quels sont les ingrédients de cette alchimie si efficace qui lui a valu six disques de platine ? Voici quelques pistes qui éclaireront ces questions. Utilisez-les à bon escient pour créer votre propre son !

Le son de la guitare

Comme dirait John Petrucci, le ton de la guitare est « votre manière de présenter votre musique. C’est la façon dont vous vous habillez ». Une même personne fait une impression complètement différente selon la façon dont elle s’habille.

Si James Bond arbore sans cesse un costume trois-pièces, c’est précisément pour cette raison ; en plus de son goût prononcé pour la gente féminine. Mais là n’est pas la question. En guitare c’est pareil : un même morceau fera deux impressions totalement différentes selon le son de votre guitare.

C’est donc un aspect sur lequel vous devez travailler : cherchez un son qui vous corresponde. Un son qui fasse ressortir les nuances ne votre jeu. Trouver la bonne dose de distorsion, sans en abuser ; ajouter une pincée de reverb, utiliser le bon micro sur votre guitare… Voilà à quoi tient un bon ton.

Voilà ce que fait Joe Satriani : Ses accords sont joués avec un son clair, ou très légèrement saturé. Pour ses lignes mélodiques et ses soli, il accentue la distorsion. Il ajoute à cela un effet chorus, et bien sûr : la sempiternelle pédale wah-wah.

surfing-with-the-alien

 

Les mélodies de Joe Satriani

Voici de quoi partir à la recherche d’inspiration ! Nous l’avons dit plus tôt : Dans ses compositions, Joe Satriani remplace le chanteur… par sa guitare. La clé est sous vos yeux : ses mélodies sont simples. Elles pourraient être chantées par une voix humaine.

Par « mélodie » nous entendons bien-sûr le thème que l’on peut entendre en introduction et dans les refrains de ses chansons. Nous laissons ici de côté ses soli effrénés à en rendre Van Halen jaloux. Une bonne mélodie est une mélodie simple, que l’on peut chantonner immédiatement.

Cela est vrai depuis la nuit des temps. Prenons par exemple le tube de l’été 1824 par Ludwig van Beethoven : le célèbre hymne de la joie issue de la symphonie No. 9. Pourquoi est-il connu de tous 200 ans après ? Pour la simplicité du thème !

Cherchez donc davantage du côté de l’instinctif et de la simplicité lorsque vous voulez créer une mélodie. Fiez-vous à votre oreille et à votre voix en laissant la guitare de côté. Joe enjolive les siennes avec ses slides, son jeu legato et sa fameuse « whammy bar ».

Créer un solo

Un solo peut être considéré comme une variation de la mélodie principale de la musique. Comme nous l’avons vu, la mélodie est simple. Le solo est là pour la complexifier.  Cela ne veut pas dire rajouter des notes au hasard, mais l’enrichir par divers procédés.

C’est souvent là que beaucoup de guitaristes en profitent pour dérouler leur palette technique en bougeant leurs doigts aussi vite qu’ils le peuvent. Or un bon solo, ce n’est pas un solo qui case le plus de notes en moins de temps possible.

C’est plutôt une bonne nouvelle : pas besoin d’être une brute technique pour réaliser un solo digne de ce nom. En revanche, cela demande beaucoup de sensibilité. C’est quelque chose que l’on développe avec le temps. Pour cela, utilisez au maximum votre oreille.

Un solo doit bien sonner ; pas forcément être difficile à exécuter. Joe Satriani jongle entre gammes majeurs et mineures. Il mise beaucoup sur des effets comme la « whammy bar ». Il utilise également beaucoup les harmoniques.

 

Cet article se conclut au son de « The Mystical Potato Head Groove Thing » issu de l’album « Flying in a Blue Dream » sorti en ’89. Bonne écoute !

En espérant que cet article soit pur vous une source de créativité ! Laissez libre cours à vos réactions dans les commentaires.

Article par Giam

Cet article Les secrets pour développer son propre style, comme Joe Satriani est apparu en premier sur Cours de Guitare débutant.

Publicités

Auteur : My Guitare

My Guitare est une école de guitare en ligne, qui propose des cours de guitare en ligne pour débuter la guitare et apprendre la guitare. Les cours de guitare s'adressent aux débutants mais aussi aux guitaristes plus expérimentés, qu'ils jouent avec une guitare classique, une guitare acoustique, une guitare folk ou une guitare électrique. Avec les cours de guitare My Guitare, vous pourrez apprendre la guitare à votre rythme et apprendre la guitare avec plaisir.